l 5 octobre 2012

Bienvenue à nos 25 nouveaux enfants !

Dans chaque famille, l’arrivée d’un nouvel enfant est un joyeux événement qui se prépare plusieurs mois à l’avance. En cela, notre grande famille ne déroge pas à la règle. Depuis le début d’année, nos travailleurs sociaux préparaient la venue de 25 enfants. Fragilisés par un contexte social et économique extrêmement défavorable, la plupart d’entre eux vivaient chez un grands-parents ou un oncle, eux-mêmes démunis, et qui avaient toutes les peines du monde à leur offrir au moins un plat chaud par jour et à veiller sur eux.

Un accueil des plus chaleureux

Grâce au soutien de nos bienveillants donateurs, notre grande famille a pu répondre à la détresse de ces 25 enfants pour qui notre foyer, Kay Ste Hélène, est l’unique chance de prendre un véritable départ dans la vie. Ce jeudi 02 août, rendez-vous était donc donné à tous nos nouveaux-venus afin que nos équipes viennent les chercher et les accompagner en bus jusqu’à chez nous. A cette occasion, tous nos enfants étaient réunis dans la « ronde », ce grand amphithéâtre où se déroule chez nous l’ensemble des animations et des rassemblements. Accueillis sous des chants et des applaudissements nourris, nos nouveaux petits protégés étaient présentés un à un à leurs nouveaux compagnons.

« Bienvenue dans ta nouvelle maison »

Notre grande maison « Kay Ste Hélène » compte pas moins de 21 maisonnettes dans lesquelles grandissent en paix nos 410 enfants par âge et par sexe. A l’avance, nos équipes avaient pris soin de planifier la répartition de nos 25 nouveaux venus. Chaque fois que l’un d’entre eux se voyait attribuer sa nouvelle maison, deux de nos anciens vivant dans cette même-maison le prenaient par la main pour l’emmener dans son nouveau foyer sous les chants de bienvenue émanant de la « ronde ».

“Heyou ! giv’mi ouan’ dolla pliz !”

Tout visiteur dans les rues de Port-au-Prince aura au moins entendu au moins une fois cette phrase dans la bouche d’un enfant. Une formule simple et compréhensible de tous pour demander au premier venu une petite pièce permettant de s’acheter un paquet de gâteau ou autre encas. L’après-midi même de leur arrivée dans notre grande famille, Wisley, l’un des nouveaux-venus âgé de 6 ans s’avança timidement vers moi et murmura à mon oreille la formule magique. Difficile de me retenir de rire. Wisley me regarde les yeux écarquillés. Je la rassure en lui expliquant qu’ici, dans sa nouvelle famille, il n’a pas de besoin d’argent, qu’il mangera chaque jour à sa faim et que nous veillerons à ses besoins quotidiens…




A l’ecoute !

L’album "Haïti en Choeur" est disponible à la FNAC, Virgin, grandes surfaces et chez votre disquaire préféré.

l'album Une Symphonie pour Haïti écoutez les extraits


1